There’s a special place in our hearts for Docteur Gab’s. Over two years ago, when they were brewing beer in their tiny chalet in Epalinges, they welcomed us in so that we could write one of our first reviews ever for our website.  Now, years later, we both find ourselves a bit more experienced and even more passionate about what we do. We decided it’s about time for us to catch up, thus making the wonderful guys at Docteur Gab’s our next feature in our Meet the Makers series.
Docteur Gab’s occupe une place toute particulière dans notre cœur. Voici un peu plus de deux ans, lorsqu’ils brassaient encore leur bière dans un petit chalet à Epalinges, ils nous ont si bien accueillis que nous avons pu écrire l’une de nos toutes premières “revues” pour notre site. Aujourd’hui, quelques années plus tard, nous avons chacun pu acquérir davantage d’expérience et nous sommes tous plus passionnés que jamais pour ce que nous faisons. The Lausanne Guide a donc décidé qu’il était temps de se retrouver, prendre les dernières nouvelles et de centrer notre prochain billet de la série “Meet the Makers” sur la formidable équipe du Docteur Gab’s.

Their story all began years ago when Gabriel (Gabs) received a home brewing kit for his sixteenth birthday. He and his three other friends, Reto, David, and Xavier, all became fascinated with the process and, more than thirteen years later, have found themselves the proud co-founders of one of the most successful artisanal beer companies in Lausanne. The odd thing is, all of these guys went off to university without the intention of brewing beer full-time, but it just so happens that all of their degrees are perfectly complementary in the brewery business; Gabriel studied economics and management, and is in charge of the company’s logistics, as well as purchasing the products and materials, David studied at EHL and takes charge of the customer relations and sales, and Reto studied environmental engineering at EPFL which led him to take over the production of the beer, as well as communications. A match made in beer heaven? We think so.

doctor-gabs
Reto, one of the three original brewers from the Docteur Gab’s team
All photos in this post are by our talented friend and professional photographer Gabriel Garcia Marengo.

Leur histoire a commencé voici bien des années quand Gabriel (Gabs) a reçu pour son seizième anniversaire un kit maison pour brasser la bière. Lui et ses trois amis, Reto, David et Xavier, ont tous été fascinés par le procédé et se sont retrouvés treize plus tard à co-fonder l’une des plus illustres entreprises brassicales lausannoise. Ce qu’il y a d’incroyable c’est que les quatre amis se sont retrouvés sur les bancs de l’université sans avoir l’intention de devenir brasseurs à plein-temps, mais les choses se sont ainsi passées que tous leurs diplômes et donc leurs domaines d’expertise respectifs se sont avérés complémentaires pour ce qui touche au secteur brassicole ; Gabriel qui a étudié l’économie et le management est en charge de la logistique, de même que l’achat des produits et du matériel ; David qui a étudié à l’Ecole Hôtelière de Lausanne gère la relation client et les ventes ; quant à Reto qui a étudié l’ingénierie environnementale à l’EPFL, il dirige la production de la bière ainsi que la communication. Une complémentarité quasi parfaite au paradis de la bière ? C’est bien ce que nous pensons.

Reto, affectionately referred to as the ‘Brewmaster’, kindly gave us a tour of their new facilities and equipment and we must say, their setup is a little bit different from the one we saw in Epalinges. So what has changed? Now the Docteur Gab’s team is operating with seven tanks for the fermentation process, they’ve multiplied their workforce, increased their vat sizes, and are brewing about 40 hectoliters per week. If we’re doing our math correctly, that’s about 11,000 bottles of beer per week…a big contrast from the 5,000 bottles per month in their previous location.

Reto, surnommé affectueusement le « Brewmaster » (i.e., le maître du brassage), nous a fort sympathiquement fait faire le tour des nouvelles infrastructures et nous devons bien admettre que leur installation est un petit peu différente de celle que nous avions vue à Epalinges. Qu’est-ce qui a donc changé ? Dacteur Gab’s fonctionne maintenant avec sept cuves pour le processus de fermentation ; le nombre de collaborateurs a crû ; même la capacité des cuves a été augmentée si bien que l’entreprise brasse environ 40 hectolitres par semaine. Si nos calculs sont exacts, cela fait donc environ 11’000 bouteilles par semaine… un contraste saisissant par rapport aux 5’000 bouteilles par mois sur leur ancien site.

Now usually with such massive growth comes a few drawbacks, one being that the beer flavor itself may suffer. But, according to Reto, the larger vats enable fewer brewing hours and better tasting, more consistent beer, and we actually couldn’t agree more–we’ve been drinking Gab’s for quite some time now and feel the beer just keeps getting better. The other challenge that accompanies growth is that sometimes it means less of a personal connection with the beer–but it felt exactly the opposite as we toured the brewery and talked with Reto. Not only did he seem more energetic and passionate about what he and his team does, but as he was showing us the evolution of the beer from many years ago to now he commented on how it’s still a close-knit affair. There are playful nicknames on chairs throughout the brewery, notes riddled with inside-jokes; sure, it’s a serious business, but it’s clear that their friendship has only strengthened their business.

Une telle croissance génère bien souvent des difficultés, comme, par exemple, une baisse possible quant à la qualité du goût. Mais, selon Reto, la plus grande capacité des cuves permet de réduire les heures nécessaires aux opérations de brassage, d’améliorer le goût et la consistance de la bière, et nous ne pouvons que pleinement acquiescer (cela fait maintenant plusieurs années que nous buvons de la Gabs et la bière s’améliore continuellement). L’autre défi lié à la croissance est l’atténuation possible de l’attachement que manifeste le client envers sa bière – mais nous avons senti exactement l’inverse quand nous sommes revenus à la brasserie et que nous avons discuté avec Reto. Non seulement paraissait-il plus énergique et passionné que jamais pour ce que lui et son équipe font mais, alors qu’il nous montrait l’évolution de la bière depuis ces dernières années jusqu’à aujourd’hui, il nous expliquait combien l’équipe demeure soudée et entend cultiver un esprit tout à la fois uni et humain. Il y a des surnoms amusants sur les chaises de la brasserie, des billets bourrés de gags et d’allusions internes ; bien sûr, l’entreprise est sérieuse mais il est manifeste que leur amitié a renforcé leur projet.

So what kinds of beer can you expect from Docteur Gab’s? They have their five regular stand-in beers: the Chameau–a malty amber with subtle hints of fruit; Ténébreuse–their version of a stout with dark coloring and a slight aftertaste of coffee; Tempête–a blonde beer which packs quite a punch–it’s 8% so it’s strong enough to hold its own when eating something like fondue; Houlouse–our go-to beer when eating a burger and fries, it’s a nice light slightly fruity white beer that’s too easy to drink; and finally Pépite, which is actually our favorite of their standard brews–their version of a ‘pale ale’, it’s bitter with hints of grapefruit packed into each sip. The guys also keep busy brewing their four seasonal brews: their summer beer Cascade, autumn Farandole, winter Casanière, and spring Crockus.

Quels types de bières pouvez-vous donc attendre de Docteur Gabs ? Il y a tout d’abord leurs cinq classiques : la Chameau – une bière ambrée et maltée avec de subtils arômes fruités ; la Ténébreuse – leur version stout de couleur sombre avec un final de café ; la Tempête – une blonde plutôt puissante en goût (avec ses 8%, elle est suffisamment forte pour s’accorder avec plusieurs plats comme, par exemple, la fondue) ; la Houleuse – notre choix instantané pour accompagner un hamburger et des frites (une bière blanche, légèrement fuitée, et trop facile à boire) ;  et finalement la Pépite qui s’avère être notre préférée parmi les cinq classiques – c’est leur version « pale ale » qui offre de l’amertume avec une pointe de pamplemousse à chaque gorgée. Les quatre amis brassent également une bière pour chaque saison : la bière d’été Cascade, la bière d’automne Farandole, la bière d’hiver Casanière, et la bière de printemps Crockus.

You can also find an exclusive Docteur Gab’s beer for the popular burger joint Holy Cow called The Burger Brew, which is simple, refreshing, and pairs perfectly with a…wait for it…burger.

Vous pouvez également trouver une exclusivité du Docteur Gab’s élaborée en partenariat avec le restaurant Holy Cow et appelée The Burger Brew : elle est simple, rafraichissante et accompagne parfaitement… devinez… un hambuger.

Pictured above, one of their first brews when they were teens complete with a ‘vintage’ label. We couldn’t help but notice the doctor has gotten a slight face lift. Fun fact: Reto’s father designs and draws the labels for all of their beer. 
Figure ci-dessus l’une des premières bouteilles qu’ils ont brassée en tant qu’adolescents avec une étiquette « vintage ». Nous n’avons pu nous empêcher de remarquer que le docteur a effectué un léger lifting depuis. Chose intéressante : le père de Reto dessine et fait le design des étiquettes de toutes leurs bières.
 

What are the next steps for this beloved beer company? Their first step toward expansion has been completed in terms of brewing space, but now they’d like to expand their distribution to Geneva and other places in the region. About 50% of their current distribution is right here in Lausanne, and you can now find their beer in all of the Coops in Canton Vaud, as well as all of the Manors in Suisse Romande. When we asked Reto what the big picture was he smiled and without hesitation said, “To be renown in Switzerland–to be the premiere beer here. But the market is still growing…we’re just happy to be a part of it.” We have a feeling it won’t be long before that big picture is realized.

Quelles sont les prochaines étapes pour cette compagnie qui nous est si chère ? La première phase d’extension s’est terminée pour ce qui est de l’espace de brassage, mais ils voudraient à présent élargir leur réseau de distribution à Genève et à d’autres lieux de la région. Environ 50% de leur distribution de fait ici dans la région lausannoise, et vous pouvez trouver leur bière dans toutes les Coop comme dans tous les Manor de Suisse Romande. Lorsque nous avons demandé à Reto quelle était ultimement son rêve et son ambition (big picture), il a souri et nous a répondu sans hésitation : « être connu en Suisse – devenir la première bière ici. Mais le marché est toujours en train de croître et nous sommes juste heureux d’en être l’un des acteurs ». Nous avons le sentiment que cela ne prendra plus trop guère de temps avant que sa big picture ne se réalise.

Cheers to Docteur Gab’s, and cheers to Gabriel’s sister who, we still say,  gave the best gift ever.

Santé au Docteur Gab’s, and santé à la sœur de Gabriel qui nous donné le plus beau des cadeaux.

You can purchase Docteur Gab’s beer from the comfort of your home! Their online shop and front door delivery makes it easy to enjoy local, artisanal beer without any hassle. They also pick up your empty bottles and crates! Check it out.

Vous pouvez acquérir la bière du Docteur Gab’s confortablement depuis chez vous ! Leur magasin en ligne et leur service de livraison à domicile rend particulièrement aisé de savourer une bière artisanale et locale sans aucune difficulté. Ils viennent également ramasser vos bouteilles et caisses vides. Voir ici.

Write A Comment